Créer mon blog M'identifier

Les questions stupides

Le 29 janvier 2014, 21:05 dans Humeurs 0

Nous avons déjà tous été victimes de questions ou de remarques stupides. Si, bien sûr que si, réfléchissez ! Nous-mêmes, d'ailleurs, en avons déjà sorties... Cela arrive à tout le monde. N'empêche que certaines sont drôles et d'autres sont juste insupportables. J'ai décidé qu'elles méritaient d'être citées, pour la postérité !

 

Tu fais la queue devant une salle de cinéma avec ton billet dans la main lorsqu'une nana qui passe par là t’interpelle : « Excusez-moi, il est bien le film que vous allez voir ? »

Arrêt sur image. Deux secondes d'analyse : Si je fais la queue devant le ciné et que je vais le voir, je ne peux pas te dire s'il est bien ou pas ! Branche ton cerveau !

 

Tu vas à un concert d'Emile et Images quand le chanteur hurle à travers le micro : « Est-ce que vous êtes là ce soir ? » Ok, peu de gens doivent encore aller les voir en concert, mais quand même ! Il pose la question parce qu'avec les spots qu'il a en pleine gueule il ne voit pas si la salle est vide, ou il est juste con ?

 

Lorsque tu te mets à la cuisine et que tu veux couper du potiron pour préparer une bonne petite soupe, il y a de fortes chances pour que tu ripes si tu n'es pas doué (comme moi). Du coup, tu t'entailles la main sur plusieurs centimètres et tu pisses tellement le sang que tu te demandes soudain pourquoi le potiron est rouge, en même temps que tu commences à avoir la tête qui tourne. Et là, on te demande : « Ça va ? » Ben oui, c'est l'éclate totale. Je voulais me tailler les veines avec le couteau de cuisine et je crois que j'ai réussi.

 

Tu discutes avec une nouvelle connaissance qui veut en apprendre un peu plus sur toi : « T'es parisienne à la base ? » « Non, j'ai vécu dans pas mal d'endroits avant de venir m'installer ici. J'étais à Perpignan, il y a 4 ans. » « Oh Perpignan ! Pendant les vacances, je suis sortie avec un mec qui habite là-bas ! Tu connais pas un Kevin ? Il a des cheveux noirs, 25 ans, grand hyper mignon. »

Là, tu soupires en faisant mine de réfléchir à la question alors qu'en fait, tu te dis : « Avec plus de 116 000 habitants et sans doute 50 000 Kevin (ben oui, c'est un prénom de crétin et au vu de tous les crétins...) non idiote, je ne connais pas de Kevin aux cheveux noirs qui habite à Perpignan, sorry ! »

 

Quand quelqu'un toque à ta porte à l'improviste et que tu es en mode « dimanche » (pyjama et pas lavé), tu t'immobilises comme si tu jouais à Un deux trois soleil, de peur que le malvenu ne t'entende bouger le gros orteil. Du coup, quand il retoque en demandant : « Y a quelqu'un ? Aurélie, c'est moi, t'es là ? », tu as envie de répondre : « Non, je suis pas là ! Mais si tu m'as rapporté quelque chose, pose-le sur le pallier et repasse demain à 18h, il se peut que je sois présente. », juste pour le faire chier. Ben oui quoi, si on ne répond pas, c'est soit parce qu'on est absent, soit parce qu'on ne veut voir personne !!!

 

Je suis végétarienne depuis plus de quinze ans et, presque à chaque fois que des gens l'apprennent, ils me posent la même question : « Mais comment tu fais pour vivre normalement ? » Soit je suis patiente et j'explique ma pauvre petite vie de végétarienne (il est vrai que les végétariens sont pratiquement une légende, et un OVNI pour certains...), soit je sors : « Je ne vis pas normalement. Je n'ai pas d'amis, la société m'exclut parce que je ne mange pas de viande et j'ai du mal à m'empêcher de bouffer les fleurs qui trônent dans un appartement, les rares fois où je suis invitée chez quelqu'un. Satisfait ? »

 

Avec tous ces mouvements anti-mariage gay, anti-IVG et autres conneries, il fallait bien qu'au moins un siphonné du bulbe sorte cette question : « On va quand même pas accorder le droit à l'avortement aux couples homosexuels ? Où irait le monde ! » Le droit à la connerie profonde est bien accordé, non ?

 

Et pour finir dans la même lignée : Pas plus loin que la semaine dernière, la concentration des français très limités (du genre trois neurones grignotés) ont écouté des rumeurs plus que stupides concernant les prochains programmes scolaires du primaire. Voilà ce à quoi les enseignants et les directeurs d'école ont du faire face : « C'est vrai que vous allez enseigner à nos enfants à se masturber en classe ?! Parce qu'il est hors de question que mon enfant vienne à l'école ! » Bien sûr que c'est vrai, voyons ! Un peu de bon sens ! D'ailleurs dans la prochaine liste de fournitures scolaires, vous trouverez du lubrifiant, une poupée gonflable et 50 boîtes de préservatifs. Vous voulez participer à une démonstration en classe ? On cherche déjà des volontaires pour assister les enseignants.

 

Devant tant de conneries, que dire ? Les premières questions font rire, les dernières sont affligeantes. Il y a plusieurs degrés dans la connerie, plus on y est englué, plus on devient un réel danger pour la société.

 

 

Vous avez d'autres questions stupides à partager ? Allez-y ! 

Les phrases que les célibataires ne veulent plus entendre en 2014

Le 1 janvier 2014, 12:45 dans Humeurs 0

En période de fêtes, quoi de plus normal que d'appeler la famille pour souhaiter à tous un joyeux Noël et une bonne année ? Le souci, pour tous les célibataires chroniques qui se respectent, réside en une seule et même angoisse : la question de leur statut abordée par mamie, tata, tonton et cousine Germaine qui est en couple depuis le collège avec Charles-Henri De Bon-genre-le-Château, le garçon le plus parfait de l'univers intersidéral (je vous laisse deviner les prénoms de leurs gosses).

Vous aussi vous êtes célibataires depuis un moment et vous en avez ras le pompon d'entendre toujours les mêmes remarques ? Et vous, membres de la famille et vous aussi, oui vous qui êtes en couple depuis la Préhistoire et qui voulez rassurer vos pauvres potes qui n'ont pas encore trouvé leur moitié, voici quelques phrases que NOUS ne voulons plus entendre en 2014 :

 

1. « Nous revenons de nos vacances aux Maldives, voilà pourquoi nous sommes si bronzés. C'était extraordinaire ! Jean-Paul m'a fait sa demande sur la plage, pendant que nous buvions du champagne et que nous mangions des fraises devant le coucher de soleil. Et toi, du neuf côté cœur ? »

Alors, d'une, s'il y avait du neuf, on le dirait !!! Oui, oui, pas la peine d'aborder le sujet. S'il y a quelque chose à annoncer, ne vous inquiétez pas, vous le saurez !

Secundo, après le récit de ce voyage digne d'un roman Harlequin, répondre que « Non, toujours rien de nouveau côté cœur. Non, non même pas un flirt depuis juillet 98. », ben ça fout encore plus les boules, et du coup, nous aussi on a bien envie de s'envoyer la bouteille de champ'. Mais là, maintenant, tout de suite, à même le goulot.

2. « Toujours pas de fiancé ? Attention, la trentaine arrive à grands pas et la quarantaine n'est plus très loin. Tic tac l'horloge biologique... »

Déjà, mon horloge biologique t'e****** et je pense qu'à 27 ans, j'ai encore une petite marge. Les hommes n'ont pas ce souci, contrairement à nous les femmes, c'est plutôt leur début de calvitie qui est soulignée.

Ensuite, mieux vaut attendre plutôt que de se faire engrosser par Kevin (ah celui-là, il est partout !), ce gros naze qui croit que la Corée fait partie des États-Unis et qu'en Argentine, on parle l'argentin. Le futur gamin partirait avec un sacré handicap, non ? On va éviter que ce genre d'idiot se multiplie, pour le bien-être de l'humanité. Il y a déjà assez de cons qui peuplent notre chère planète !

Ensuite, mon côté provocateur va forcément réagir au quart de tour et te répondre : « Un fiancé ? Je ne fais pas dans la monogamie moi ! Pourquoi supporter un mec quand on peut prendre le meilleur chez plusieurs gars ? D'ailleurs mamie, je vais devoir te laisser parce que Mehdi m'appelle pour prendre une douche, là. Non, non, mamie, je te rassure, il est né en France, il est seulement d'origine algérienne. Par contre, Aziz est un vrai tunisien et Patrice est noir. Oui, j'aime la diversité chez mes petits-copains. »

Là, c'est le coup de grâce pour ma petite mamie à l'esprit étriqué, qui risque d'appeler Marine de ce pas. Est-ce que j'ai pris un malin plaisir à balancer ça ? Absolument pas, ce n'est pas mon genre... ;) Certaines familles sont tellement « vieille France » que les provoquer est un jeu d'enfant.

3. « Je ne comprends pas pourquoi tu es toujours célibataire ! Tu es une nana en or !!! Tu es jolie, intelligente, drôle, douce et généreuse. N'importe quel mec aurait une chance incroyable d'être avec toi. »

Moi non plus je ne sais pas pourquoi je suis encore célibataire quand je vois certains couples vraiment pas assortis où, soit le mec, soit la fille, est un vrai cas social. La vérité ? Un manque de chance associé jusque-là à de mauvais choix et des blocages.

Ou alors c'est peut-être parce que je suis tellement parfaite qu'aucun mec ne m'arrive à la cheville ? (Second degré enclenché...)

4. « Ça fait combien de temps que t'es célibataire maintenant ? »

En mois ou en années ? Merci de me rappeler que ça date d'avant la sortie du premier Ipad...

5. « Si tu as un copain d'ici cet été, vous pourrez venir en vacances avec nous et les autres dans notre villa en Italie. »

Trop sympa de proposer et j'apprécie l'emploi du conditionnel. Oui parce que partir avec une tripotée de couples en vacances quand on est la seule célibataire, merci mais non merci. On est d'accord, non ?

6. « Bonne année ! Je te souhaite de trouver l'amour en 2014, il t'attend forcément cette année, je le sens. La chance va tourner ! »

Encore une fois, merci, mais me rappeler que Cupidon me tire la tronche depuis ma naissance ne m'aide pas forcément à apprécier cet échange traditionnel de vœux. Alors bonne année à toi aussi connard (large sourire obligatoire pour ponctuer cette réponse).

 

Il en existe d'autres, mais j'ai sélectionné les plus courantes. Et pour relativiser, il faut se dire qu' il y a aussi des avantages à être seul ! Si, si, beaucoup même !

 

Plus sérieusement, je vous souhaite à tous une très belle année 2014, que vous soyez ou non célibataires (sans rancune ^^) !

 

P.S : Le ton de cet article se veut volontairement cynique.

Les listes de cadeaux : bon plan ou pas ?

Le 23 décembre 2013, 10:53 dans Humeurs 0

Dernier jour avant le réveillon et certains n'ont peut-être pas encore trouvé tous leurs cadeaux. Qu'est-ce que je peux acheter à papa ? A maman ? Et mamie Ginette, tiens, qu'est-ce qui pourrait lui faire plaisir ?

Dans ma famille, nous avons l'habitude de dresser une liste de présents qu'on aimerait recevoir et de nous les échanger.

Certains estiment que cette habitude ôte toute la magie de Noël mais soyons francs : En arrachant le papier cadeau avec fébrilité, qui est réellement ravi de découvrir L'encyclopédie du timbre poste ???? A moins d'être philatéliste (passionné des timbres), mais ça se soigne je pense...

D'une, c'est un cadeau pourri qui va prendre la poussière sur une étagère, et de deux, ça fait mal au cœur de se dire que quelqu'un a pu dépenser de l'argent pour ça et peut-être même s'être creusé la tête pour trouver cette idée originale !

 

La liste de cadeaux est parfaite. Nous sommes sûrs de recevoir quelque chose que nous voulons, et les autres ne vont pas perdre leur temps à chercher un cadeau qui pourrait nous plaire, sachant qu'il existe une chance sur deux pour qu'ils se trompent et gaspillent leur argent.

Cette année, par exemple, on peut trouver sur ma liste (histoire de donner des idées si certains veulent me faire plaisir ;) : un bracelet en argent, des boucles d'oreilles en argent, une montre noire et un parfum (Trésor midnight rose ou Coco mademoiselle).

Pour chaque cadeau, je donne un ou plusieurs exemples de produits qui me plaisent, histoire d'éviter qu'avec tous les parfums qui existent, on m'achète Shalimar de Guerlain (d'abord il pue, et ensuite la pub passée dans les cinémas et qui dure quinze minutes a fini de me saouler).

Pour ma part, la liste est simple, non ?

 

Eh bien figurez-vous que même en faisant des listes, la tâche peut être ardue.

Je m'explique : Quelques membres de ma famille (je ne les citerai pas, ils se reconnaîtront :) ) n'ont aucune foutue idée de ce qu'ils veulent recevoir. Et la formule : « Je n'ai besoin de rien, mon plus beau cadeau est d'être avec vous pour Noël », ben c'est bien joli joli mais ça ne nous aide pas !

Alors quand une personne qui n'a aucune idée de cadeaux vous dresse une liste, ça donne :

  • une brouette

  • un gratte-dos pas trop dur

  • une petite lampe-torche très puissante

  • une savonnette

  • une poêle en inox

 

Hum... Passez le moment du fou rire avec le coup de la brouette en première position (Non mais sérieusement ?! Pour l'emballer et la ramener de Paris dans le train, je vais m'amuser !), il faut être honnête, je suis restée perplexe. Tant de cadeaux extraordinaires, difficile d'en choisir un...

Donc là, sérieusement, la liste ne sert strictement à RIEN. Et c'est parti pour le casse-tête chinois ! Comment trouver un cadeau à quelqu'un qui n'a aucune idée de ce qu'il voudrait et qui a tout ce dont il a besoin ? Là, j'ai bien envie de prendre la personne en question au mot et de ne rien lui offrir en annonçant avec mon sourire légendaire : « Comme tu as dit que ton plus beau cadeau est d'être avec nous, je ne pouvais pas rivaliser. » Mais je ne suis pas une méchante fille (non, non, je vous assure !) et j'aime cette personne donc je serre les dents, je m'abstiens et je suis le reste de la famille en offrant un super gros cadeau. Et il a intérêt à lui plaire sinon pour son anniversaire, il aura vraiment son gratte-dos et sa lampe-torche !!! Affaire à suivre le 24 au soir...

 

Pour la brouette, on repassera (histoire de réfléchir à la façon ultra discrète dont on va pouvoir la cacher), à moins d'opter pour une brouette Playmobil (bien plus simple à transporter).

Quoique j'ai peut-être donné des idées de dernière minute à ceux qui sont dans la panade et n'arrivent pas à boucler leurs cadeaux, qui sait ? Et l'année prochaine, essayez la liste ! Si vous n'avez pas un phénomène comme le mien dans votre entourage, ce sera beaucoup plus simple.

 

Votre avis maintenant : Vous êtes liste ou anti-liste ? Vous avez des souvenirs de cadeaux affreux ? Partagez, ça m'intéresse !

 

En attendant, bonnes vacances à ceux qui ont deux semaines de repos comme moi et excellentes fêtes de fin d'année à tous !  

Voir la suite ≫